LA PRÉPARATION DU MÉLANGE

UTILISATION DE LA VUE 3D

TOURNER AUTOUR
CLIC GAUCHE + GLISSER LA SOURIS

ZOOM
MOLETTE SOURIS OU CLIC MOLETTE SOURIS

TRANSLATION
CLIC DROIT + GLISSER LA SOURIS

DESCRIPTION DU GESTE

La préparation du mélange correspond à la préparation de la grisaille.

Pour cette préparation nous avons besoin :
• De la grisaille brun XIII° siècle
• Une palette en verre
• Un couteau à palette
• Un pilon
• Un flacon avec verseur d’eau distillée

Sur la palette en verre, il faut déposer la poudre de grisaille, verser de l’eau distillée et avec le couteau à palette procéder au mélange des deux produits afin d’en éliminer les grumeaux. Afin d’affiner le mélange, on utilise le pilon en décrivant des mouvements circulaires.

Il est conseillé de préparer la grisaille quelques jours avant son utilisation pour qu’elle soit plus couvrante et plus souple. Une fois le mélange préparé, il est important de le conserver à l’abri des poussières.

LE COUTEAU À PALETTE

Les calibres en carton ou gabarits coupés lors de l’étape du calibrage permettent de s’assurer de la correspondance de dimension entre la pièce en verre et le dessin global du vitrail reporté sur le carton à l’échelle 1:1. Ce dernier constitue un repère constant tout au long de la fabrication du vitrail. Il comporte comme indications le numéro de l’emplacement de la pièce dans le vitrail et sa couleur.

LA GRISAILLE

« Peintures élaborées en collaboration avec le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques, les grisailles ont une composition de base semblable à celle du Moyen-Age. La grisaille est une peinture vitrifiable à pigments minéraux (des oxydes métalliques) disséminés dans une masse vitreuse (fondant). Toutes les teintes sont miscibles entre elles. Lors de la cuisson, la grisaille fond sur le verre ramolli et se fixe pendant le refroidissement. Selon l’épaisseur d’application, la peinture est opaque ou translucide. »

La palette de couleur des grisailles comprend principalement le noir, des bruns, des rouges, des sables, des verts et le bleu. La teinte de la grisaille dépend des oxydes métalliques utilisés. Après avoir défini la teinte de grisaille en adéquation avec le motif à peindre, il convient de préparer ce dernier avec application. Pour le travail qui nous intéresse, la teinte choisie est le brun XIIIe siècle à base d’oxyde de fer.